Aller au contenu

Pascale CESAR

Députée de Meurthe-et-Moselle

Renforcer la filière de soins critiques en France :  la feuille de route 2022-2025

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, a réuni le 10 mars les acteurs privés et publics du secteur hospitalier afin de leur présenter la feuille de route Soins critiques 2022 – 2025.

Construite sur la base des propositions du rapport de l’inspection générale des affaire sociale (IGAS) et fruit d’un travail de concertation avec le secteur, cette feuille de route vient notamment tirer les enseignements de la crise sanitaire du COVID-19 afin de renforcer la filière de soins critiques en France et de l’armer pour mieux affronter les crises sanitaires de demain.

La crise sanitaire a en effet rappelé que les soins critiques sont un maillon essentiel du système de santé. Qu’il s’agisse de lits de réanimation, de soins intensifs ou encore de surveillance continue, ces services prennent en charge des patients dont le pronostic vital est engagé ou susceptible de l’être, nécessitant donc des soins importants et une surveillance permanente.

Dès 2017, des réflexions ont été engagées pour réformer un cadre d’autorisation inadapté, remédier à des disparités d’offre sur les territoires et améliorer les parcours des patients en amont et en aval des réanimations. Depuis mars 2020, les services de soins critiques, et particulièrement de réanimation, ont fait preuve d’une immense capacité d’adaptation et fourni des efforts massifs face à la pandémie de covid-19.

Afin d’en tirer les leçons et de réformer les soins critiques, le gouvernement a travaillé avec les acteurs de la filière à la finalisation de la feuille de route soins critiques 2022-2025.

5 grands axes forment le socle de cette feuille de route :

Bâtir une véritable filière de soins critiques, en renouvelant le cadre de fonctionnement des activités de soins, en renforçant les actions transversales de qualité et de sécurité des soins et en réformant le modèle de financement ;

Adapter l’offre de soins critiques pour répondre à l’évolution prévisible des besoins, avec notamment l’augmentation de plus de 1000 lits de réanimation et d’aval de réanimation pour améliorer la continuité des parcours de prise en charge ;

Lever les fortes tensions sur les ressources humaines médicales et paramédicales, en soutenant la démographie médicale des spécialités concernées, en fidélisant les personnels paramédicaux via un renforcement des équipes, le temps de formation, la pluridisciplinarité de l’équipe ;

Structurer des filières territoriales de soins critiques, sous l’égide des ARS et entre acteurs de la filière

Organiser la capacité d’adaptation de l’offre de soins critiques pour faire face aux situations sanitaires exceptionnelles, en mettant notamment en place une réserve sanitaire de personnels formés aux soins critiques et maintenus en compétence.

Abonnez-vous à notre newsletter

En vous abonnant à la newsletter, vous acceptez de donner votre mail au site pascalecesar.fr et acceptez la politique de confidentialité relative à la partie des newsletter. Vous pouvez à tout moment vous désabonner en faisant une demande grâce à notre formulaire de contact

FACEBOOK

Archives