Aller au contenu

Pascale CESAR

Députée de Meurthe-et-Moselle

Prévention des noyades

L’enquête triennale publiée en 2018 par Santé Publique France identifie la noyade accidentelle comme étant la première cause de mortalité par accident de la vie courante pour les moins de 25 ans. L’été, une noyade accidentelle sur 4 concerne un enfant de moins de 6 ans.

Le Gouvernement a initié dès 2019, un plan de prévention des noyades et de développement de l’Aisance Aquatique, porté par la ministre déléguée chargée des Sports Roxana MARACINEANU.

De nouvelles mesures réglementaires viennent d’être publiées. Elles constituent de réelles avancées pour lutter contre ce fléau qui cause plus de 1000 décès par an.

NOUVELLE SIGNALETIQUE DES BAIGNADES

44% des noyades ont lieu en mer dont 41% dans la zone des 300 mètres. L’enjeu de signalétique et d’incitation à la baignade dans les lieux surveillés est de taille.

Ce dispositif comprend un volet d’information et de communication sur le risque des noyades. Les équipes du ministère se sont mobilisées pour faire évoluer la signalétique des zones de baignade surveillées (plages, lacs…) afin d’uniformiser celle-ci sur le territoire et de se conformer à la norme internationale.

A partir du 1er mars 2022, toutes les zones de baignades ouvertes gratuitement au public, aménagées et autorisées seront balisées de manière identique, et devront comprendre des panneaux d’information.

L’harmonisation de la signalétique va :

–  Simplifier et uniformiser les codes couleurs et les points de repères sur l’ensemble du territoire :drapeaux rectangulaire verts, jaunes ou rouges, zones de baignades encadrées par des drapeaux rectangulaires bicolores rouges et jaunes,

–  Rendre accessible ces informations pour tous les baigneurs quelle que soit leur nationalité,

–  Rendre plus visibles et incitatives les zones de baignades surveillées.Prévenir les noyades : une signalétique simple et uniformisée au niveau international !

Pour retrouver le texte réglementaire : Décret n° 2022-105 du 31 janvier 2022 relatif au matériel de signalisation utilisé pour les baignades ouvertes gratuitement au public, aménagées et autorisées, NOR : SPOV2110569D

NOUVELLE DENOMINATION DU TEST PREALABLE AUX ACTIVITES NAUTIQUES

Pour mettre en cohérence les textes et gagner en clarté, le test précédemment appelé « test d’Aisance Aquatique » devient le Pass-nautique. Le test de Pass-nautique permet l’accès à la pratique des activités nautiques. Cette attestation pourra être délivrée à l’école, en club, en association, en collectivité.

Ce test permet de s’assurer que le jeune est apte à :

– Effectuer un saut dans l’eau ;
– Réaliser une flottaison sur le dos pendant cinq secondes ;
– Réaliser une sustentation verticale pendant cinq secondes ;
– Nager sur le ventre pendant vingt mètres ;
– Franchir une ligne d’eau ou passer sous une embarcation ou un objet flottant.

Ce test peut être réalisé avec ou sans brassière de sécurité.

Pour retrouver le texte réglementaire : Arrêté du 28 février 2022 relatif à la modification de la dénomination du test réglementaire dit test « d’aisance aquatique » NOR : SPOV2203320A

SAVOIR NAGER : UN UNIQUE TEST DE REFERENCE

Dans le cadre du plan de prévention des noyades, des travaux ont été engagés pour rendre le cursus de construction du nageur plus lisible, en particulier pour les familles.

L’attestation scolaire « savoir nager » et le Sauv’Nage fédéral laissent place à un unique test de référence, l’attestation du « savoir-nager » en sécurité (ASNS). Cette attestation pourra être délivrée à l’école, en club, en association, en collectivité.

Le parcours à effectuer doit être réalisé en continuité, sans reprise d’appuis solides (au bord du bassin, au fond ou sur tout autre élément en surface), sans lunettes. Aucune contrainte ou limite de temps imposée. Le parcours de 40 mètres comprend une partie ventrale, une partie dorsale, des franchissements d’obstacles avec immersions totales, ainsi que du surplace.

Pour retrouver le texte réglementaire : Décret no 2022-276 du 28 février 2022 relatif à l’attestation du « savoir-nager » en sécurité NOR : MENE2129638D et Arrêté du 28 février 2022 relatif à l’attestation du « savoir-nager » en sécurité NOR : MENE2129642A

RÉNOVATION DE L’APPRENTISSAGE DE LA NATATION

Dans le cadre du plan de prévention des noyades, des travaux ont été engagés pour rénover l’apprentissage de la natation. Le Ministère de l’éducation nationale publie une note de service qui abroge la circulaire « natation scolaire » de 2017. Elle précise des repères pour caractériser l’aisance aquatique.

Pour accompagner la publication de ce texte, plusieurs dispositifs et outils ont été conçus :

1. L’état a annoncé un plan d’équipements de proximité « 5 000 terrains de sport d’ici 2024 », qui permet aux fédérations, clubs, et aux collectivités locales d’acquérir des bassins mobiles pour aller au plus près des écoles et des usagers. Il a en confié la gestion à l’Agence Nationale du Sport, qui pourra financer jusqu’à 80% des coûts.

Règlement et modalités : https://www.agencedusport.fr/programme-des-equipements-sportifs-de- proximite

2. Une foire aux questions (FAQ) concernant les bassins mobiles est disponible : https://sports.gouv.fr/preventiondesnoyades/article/pres-de-chez-vous#bassins
Cette FAQ a pour objectif de répondre aux questions concrètes des porteurs de projets locaux que peuvent être les clubs sportifs, les collectivités etc.

3. La mise à jour du guide d’accompagnement à la mise en œuvre de l’Aisance Aquatique à l’usage des collectivités : https://sports.gouv.fr/preventiondesnoyades/zoom-sur/article/guide-d- accompagnement-a-la-mise-en-oeuvre-de-l-aisance-aquatique-aaq-a-l-usage

4. La note de cadrage des missions de service civique et une fiche de conception d’un projet d’accueil de l’Aisance Aquatique : https://sports.gouv.fr/preventiondesnoyades/zoom-sur/article/le-service-civique-acteur-de-la- prevention-des-noyades

En effet, l’accueil d’un jeune en service civique permet de promouvoir les politiques de prévention des noyades, et peut faciliter le déploiement de l’Aisance Aquatique auprès des usagers ;

5. L’appel à projet national Aisance Aquatique porté par l’Agence nationale du Sport (ANS), pour former à l’encadrement de l’Aisance Aquatique. Ces formations-actions (avec classe ou stage bleus support), subventionnées à 80%, sont pluri catégorielles : elles ont vocation à réunir conseillers pédagogiques, professeurs des écoles, formateurs de maitres-nageurs, maitres-nageurs, autour d’une classe bleue (temps scolaire) ou d’un stage bleu (vacances scolaires), et d’un projet pédagogique. 

https://www.agencedusport.fr/aisance-aquatique#Appel_a_projets_national_

6. La note de service ANS relative aux projets sportifs territoriaux :
Cette note cadre les modalités d’attribution de subventions pour mettre en place des classes bleues (temps scolaire) ou stages bleus (hors temps scolaire), qui visent à organiser la découverte de l’Aisance Aquatique, et à regrouper les apprentissages sur une ou deux semaines.

https://www.agencedusport.fr/sites/default/files/2022-02/ANS_DFT_2022_02- 17_note%20de%20service%20PST.pdf en page 8.

7. Un atelier du FOREDD 2022 (Forum des ressources pour l’éducation au développement durable), a eu lieu en ligne le 10 mars. A l’issue de cet atelier, des ressources permettant d’aborder le développement durable en lien avec le savoir nager, et le savoir rouler à vélo seront mises à disposition des enseignants sur Eduscol. https://www.reseau-canope.fr/forum-des-ressources-pour-leducation-au-developpement- durable/programme-2022.html

8. La 3eme Journée nationale de prévention des noyades 2022 est organisée le 23 Juin à Aix les bains (73) au bord du lac du Bourget. Séminaire le matin avec de nombreuses interventions en lien avec la prévention des noyades suivies l’après-midi d’ateliers pratiques et de démonstrations.

9. Une convention déjà finalisée est à paraitre pour permettre d’organiser, lorsque les acteurs locaux le souhaitent, l’aisance aquatique dans les piscines d’hôtels et campings. Des exemples de conventions locales sont proposées pour accompagner la convention cadre.

Enfin, le site https://www.sports.gouv.fr/preventiondesnoyades regroupe l’ensemble des outils créés par la Direction des Sports concernant le plan de prévention des noyades et de développement de l’aisance aquatique. Le site recense des ressources pédagogiques et des exemples pour :

–  Organiser une classe ou un stage bleu (vidéo, tutoriels)

–  Animer des échanges autour de la prévention (vidéos et quizz)

–  Editer des attestations aisance aquatique

Pour retrouver le texte réglementaire : Enseignement de la natation scolaire, contribution de l’école à l’aisance aquatique NOR : MENE2129643N, Note de service du 28-2-20

MODULE D’ACTUALISATION ET DE PARTAGE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES INTEGRANT L’« AISANCE AQUATIQUE » DANS LA RÉVISION QUINQUENNALE OBLIGATOIRE DES MAITRES-NAGEURS-SAUVETEURS

Roxana MARACINEANU a fait du développement de l’Aisance Aquatique une priorité pour lutter contre les noyades des enfants et en particulier des moins de 6 ans.

L’aisance aquatique s’adresse aux non nageurs. Elle est à distinguer de l’apprentissage des nages codifiées. L’aisance aquatique se construit dans un bassin où le pratiquant n’a pas pied et sans matériel d’aide à la flottaison. Elle vise une expérience positive de l’eau et une adaptation au milieu aquatique : l’entrée et la sortie de l’eau, l’immersion, la découverte de la flottaison, la capacité à modifier la forme de son corps dans l’eau, à s’y orienter ainsi qu’à pouvoir s’y déplacer 10 mètres pour rejoindre le bord du bassin sont autant d’étapes de sa construction. La construction de l’aisance aquatique s’adresse en priorité aux plus jeunes, et peut débuter dès 3 ou 4 ans.

Les équipes du ministère chargé des sports se sont mobilisées pour revisiter le certificat d’aptitude à l’exercice de la profession de maître-nageur sauveteur (CAEP-MNS). Au-delà du recyclage quinquennal obligatoire permettant de garantir les capacités suffisantes en matière de sauvetage aquatique et de sécurité des publics, le CAEP-MNS aborde l’évolution de l’environnement professionnel. Depuis Janvier 2022, 3h au minimum sur les 21h maximum de formation doivent être consacrées :

–  A l’actualisation des compétences techniques et pédagogiques liées au métier de MNS dont l’Aisance Aquatique;

–  Au partage de pratique d’enseignement et d’animation des activités aquatiques et de la natation dont l’Aisance Aquatique.

Pour retrouver le texte réglementaire : Arrêté du 20 janvier 2022 relatif au certificat d’aptitude à l’exercice de la profession de maître-nageur-sauveteur, NOR : SPOV2202241A

Abonnez-vous à notre newsletter

En vous abonnant à la newsletter, vous acceptez de donner votre mail au site pascalecesar.fr et acceptez la politique de confidentialité relative à la partie des newsletter. Vous pouvez à tout moment vous désabonner en faisant une demande grâce à notre formulaire de contact

FACEBOOK

Archives