Aller au contenu

Pascale CESAR

Députée de Meurthe-et-Moselle

Inflation et augmentation de certaines prestations sociales

En raison de l’inflation, certaines prestations sociales versées par la Caisse d’Allocations familiales (CAF) ont été revalorisées à partir du 1er avril 2022 à hauteur d’1,8%.

Sont notamment concernées le revenu de solidarité active (RSA), la prime d’activité ainsi que l’Allocation Adulte handicapé (AAH).


Ainsi, le revenu de solidarité active (RSA) versé par la Caisse d’Allocations familiales (CAF) aux personnes âgées d’au moins 25 ans qui n’ont pas de ressources pour leur assurer un niveau minimum de revenu, sera désormais à 575,52 €, soit une augmentation de 15,78 € par mois (189,36 € sur l’année).


Voici les nouveaux montants selon les catégories :
• pour une personne seule sans enfant à charge : 575,52 € ;
• pour une personne seule avec deux enfants à charge : 863,28 € ;
• pour une personne seule avec trois enfants à charge : 1 035,94 € ;
• majoration par personne à charge supplémentaire : 1 266,15 € ;
• pour un couple sans enfant à charge : 863,28 € ;
• pour un couple avec un enfant à charge : 1 035,94 € ;
• pour un couple avec deux enfants à charge : 1 208,58 € ;
• pour un couple avec trois enfants à charge : 1438,61 € ;
• majoration par personne à charge supplémentaire : 230,21 €.


La prime d’activité verra également son montant augmenter de 1,8%.

Créée en 2016, cette prime a pour objectif d’inciter les travailleurs les plus précaires à travailler ou à reprendre une
activité professionnelle. Son montant forfaitaire pour une personne seule sera, à partir du 1er avril, de 563,68 euros par mois, pour une personne avec un enfant à charge de 845,22 euros, et de 1 014,62 euros pour deux enfants à charge.


Enfin, l’Allocation adulte handicapé (AAH) passera à 919,86 euros, contre 903,60 en 2021,
soit une hausse de 16,26 euros

Abonnez-vous à notre newsletter

En vous abonnant à la newsletter, vous acceptez de donner votre mail au site pascalecesar.fr et acceptez la politique de confidentialité relative à la partie des newsletter. Vous pouvez à tout moment vous désabonner en faisant une demande grâce à notre formulaire de contact

FACEBOOK

Archives